Comment bien gérer ses vacances en libéral ?

Comment bien gérer ses vacances en libéral ?

Les fêtes de fin d’année approchent et cette période est souvent synonyme de vacances ! Mais partir en congés s’avère parfois compliqué pour les professionnels de santé libéraux. Car si ce statut vous offre une liberté dans l’organisation de vos journées, il vous oblige aussi à assurer la continuité des soins de vos patients. Et surtout vous ne bénéficiez pas de congés payés, contrairement aux salariés. Pourtant, c’est possible de prendre des vacances en libéral ! Comment gérer ses congés et trouver un(e) remplaçant(e) ? libheros fait le point !

 

Comment trouver un remplaçant ?

C’est la première étape pour partir à l’autre bout de la planète au soleil ou rester sur votre canapé buller pendant vos trop courtes vacances en libéral : il faut trouver un(e) remplaçant(e) qui prendra soin de vos patients. Pour les infirmières et infirmiers à domicile, sachez que le remplacement est encadré réglementairement et conventionnellement par l’article 5.2.3 de la convention nationale des infirmiers et l’article R 4312-43 du Code de la Santé Publique.

Idéalement, le bouche à oreille vous permettra de dénicher des remplaçants “testés” et recommandés par des collègues. A défaut, postez des petites annonces sur des sites dédiés.

Plusieurs sites internet peuvent vous aider à trouver la perle rare, par exemple Annonces Médicales et RemplaFrance. Via ces sites, vous pouvez trouver un professionnel de santé grâce à une simple recherche en fonction de vos dates de congés et de votre localisation.

 

Bien gérer votre compte libheros PRO

Si vous êtes abonné(e) à libheros PRO, vous pouvez ouvrir un compte libheros PRO à votre remplaçant ou votre collègue de permanence et le former à notre outil pendant vos périodes de congés. Grâce à libheros PRO, il réceptionnera directement les demandes de soins effectuées par les patients sur libheros.fr. Ainsi, votre cabinet continue de se développer pendant votre absence !

Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas ouvrir un compte à votre remplaçant, n’oubliez pas de prévenir libheros de votre absence pour que nous désactivions votre module de prise de rendez-vous sur cette période. Vous pouvez le faire simplement en remplissant vos dates de début et de fin d’absence dans votre compte.

 

Préparer vos vacances en libéral sur libheros PRO

Rappel : qui peut me remplacer ?

Pour pouvoir remplacer un infirmier libéral conventionné, il faut respecter plusieurs conditions [1] :

  • Être titulaire d’un diplôme d’État d’infirmier et d’une autorisation de remplacement en cours de validité délivrée par le préfet du département de son lieu d’exercice principal.
  • Conclure un contrat de remplacement avec l’infirmier libéral remplacé dès lors que le remplacement dépasse une durée de 24 heures ou s’il est d’une durée inférieure mais répété.
  • Ne remplacer au maximum que 2 infirmiers simultanément.
  • Justifier d’une activité professionnelle de 18 mois, soit un total de 2 400 heures de temps de travail effectif, dans les 6 années précédant la date de demande de remplacement.
  • Avoir réalisé cette activité professionnelle dans un établissement de soins, une structure de soins ou au sein d’un groupement de coopération sanitaire tels que définis à l’article 5.2.2 de la convention nationale des infirmières et infirmiers libéraux.

 

Lors de chaque remplacement, l’autorisation et, si besoin, le contrat de remplacement, seront déposés à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) du lieu d’exercice de l’infirmier remplacé.

 

Le contrat de remplacement, pour des vacances en libéral en toute sérénité

 

Côté administratif, si vous vous faites remplacer sur plus de 24 heures, vous avez l’obligation d’établir un contrat de remplacement avec l’infirmier ou l’infirmière choisi(e). Et c’est une sécurité pour vous et votre remplaçant ! Vous trouverez plusieurs modèles de contrats sur le site internet de l’ordre des infirmiers [2]. Remplafrance vous propose également un système simple de création de contrat en ligne. Ce contrat doit être rédigé et signé en trois exemplaires.

Il doit préciser la durée du remplacement et ses modalités, ainsi que les modalités de paiement de la rétrocession d’honoraires. Petit point sur la rétrocession : le pourcentage des honoraires rétrocédé n’est encadré par aucune règle conventionnelle, mais par la loi de l’offre et la demande ! Le pourcentage est très faible voir nul en région parisienne, où il est est très difficile de trouver des remplaçants, et jusqu’à 30% sur la Côte d’Azur et dans les DOM-TOM, zones sur-dotées où le seul moyen de s’installer est de faire des remplacements.

 

Ultimes vérifications : veillez à avoir bien…

  • …bouclé votre comptabilité,
  • …envoyé toutes les feuilles de soins de vos patients,
  • …présenté votre remplaçant(e) à vos patients…

Et c’est parti, profitez bien de vos vacances en libéral !

 

——

Sources :

[1] Ameli : https://www.ameli.fr/infirmier/votre-exercice-liberal/vie-du-cabinet/remplacements/remplacements

[2] Ordre des Infirmiers : https://www.ordre-infirmiers.fr/leservices-rendus-par-lordre/mod%C3%A8les-de-contrats-dexercice.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *