Comment j’ai réussi à créer ma patientèle à partir de zéro

Comment j’ai réussi à créer ma patientèle à partir de zéro

Jennifer est une jeune infirmière libérale dans les Yvelines, qui a créé son propre cabinet. Nous lui avons proposé de partager avec ses confrères et consœurs qui nous lisent son expérience de comment elle a procédé pour créer sa patientèle à partir de zéro. Faites le plein de bonnes idées pour commencer 2019 sur les chapeaux de roues !

Quelles démarches as-tu faites pour créer ton cabinet ?

Etude de marché

J’ai commencé par faire une étude de marché afin de bien comprendre comment fonctionne le secteur de la santé de ville. Pour cela, j’ai passé au crible toutes les structures existantes de mon secteur tels que les cabinets libéraux présents, les maisons de retraite, les cliniques, les hôpitaux et autres établissements de santé. Bref, l’ensemble des structures prenant en charge les patients atteints de maladie mentale et/ou physique, ayant un handicap et/ou en perte de d’autonomie.

Zonage

Lorsqu’une infirmière souhaite s’installer en libéral, il est important de se renseigner sur le « zonage » qui renseigne sur le niveau de l’activité libérale en fonction des secteurs. Par exemple, pour un « zonage sous-doté », des aides sont proposées pour l’installation d’un cabinet.

Statut de l’entreprise

J’ai enfin dû comparer et choisir un statut pour mon entreprise.

Des formations existent pour la création d’entreprises, mais beaucoup d’informations utiles se trouvent  sur Internet si l’on souhaite tenter l’aventure. C’est principalement comme ça que je me suis renseignée.

Comment as-tu procédé pour créer ta patientèle en commençant de zéro ?

Il ne faut pas avoir peur de faire savoir que vous êtes présent(e) pour créer votre patientèle !

J’ai pris contact avec tous les professionnels de santé de la ville où j’ai installé mon cabinet :

  • J’ai envoyé des courriers aux médecins pour les informer du lancement de mon activité d’infirmière libérale.
  • Je me suis présentée auprès des pharmacies, maisons de retraite, cliniques, laboratoires d’analyses médicales, ainsi qu’auprès des prestataires de santé qui ont pour rôle de faire le lien entre les hôpitaux et les infirmiers libéraux.
  • J’ai tenté de faire les remplacements avant mon installation.

J’ai également eu recours à plusieurs outils afin de cibler toutes les générations de patients :

  • Une carte de visite que je laisse lors de chacune de mes visites. Au passage, il est très important que celle-ci soit personnalisée et pertinente, car c’est l’image professionnelle qu’on laisse derrière soi.
  • La création de mon site internet pour permettre à mes patients de me retrouver facilement
  • L’inscription chez libheros pour répondre aux demandes des patients utilisant cette solution d’organisation de soins à domicile, mais aussi pour me mettre en relation avec les acteurs de l’écosystème de santé autour de moi grâce aux événements et opportunités professionnelles apportés par libheros.
  • L’inscription dans l’annuaire de ma ville.
  • La parution de l’installation de mon cabinet d’infirmière libérale dans le journal de la ville. La demande se fait gratuitement auprès de la mairie.
  • Le choix d’une plaque pour le cabinet, selon les normes spécifiées par l’Ordre des Infirmiers.
  • Une boîte vocale claire et avenante quand je ne peux pas répondre aux patients, qui les informe notamment de la possibilité de prendre rendez-vous en ligne.
  • Le « bouche à oreille » est aussi un très bon moyen de se faire connaître.

Quels autres conseils pourrais-tu donner aux infirmier(e)s qui s’installent en libéral ?

  • La création d’un cabinet, comme de toute autre entreprise, demande du temps et de l’investissement. Je recommande de bien réfléchir à ses projets et de s’entourer de personnes qui peuvent vous aider (par exemple, mon compagnon m’aide avec la comptabilité !). Je conseille aussi d’avoir fait des économies avant de s’installer, pour avoir de quoi vivre le temps de créer sa patientèle.
  • En début d’exercice, il ne faut pas hésiter à accepter tous les types de soins et être le plus disponible possible pour les réaliser.
  • Allez voir les laboratoires d’analyses médicales, car ils recherchent souvent des infirmier(e)s pour réaliser des prélèvements à domicile, ce qui peut aussi aider à se faire connaître et à créer sa patientèle.

Y a-t-il des choses que tu déplores dans ton travail ?

Je regrette le manque de dialogue entre les hôpitaux et l’ensemble des structures pivotant autour des infirmiers libéraux pour les sorties et la coordination de soins (difficulté d’avoir une ordonnance précise, peu d’informations sur les protocoles de soins particuliers, manque de suivi du patient…).

Merci Jennifer pour ton partage d’expérience !

Vous aussi, vous êtes sur le point de créer votre patientèle, ou vous cherchez à la développer davantage ? Votre bonne résolution n°1 pour 2019, c’est d’atteindre votre objectif de CA ou un nombre de patients par jour ? Inscrivez-vous sur libheros PRO pour bénéficier de la prise de RDV en ligne et créez votre propre réseau de professionnels de santé autour de vous sur libheros Réseau !

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *