Exercer en libéral tout en gardant une vie personnelle

Exercer en libéral tout en gardant une vie personnelle

Infirmier à l’hôpital, on doit annoncer ses congés un an à l’avance, on est appelé au milieu de la nuit pour remplacer un collègue le lendemain, on ne compte plus ses heures supplémentaires… Bref, on a fini par vouloir avoir une vie personnelle, et on est parti exercer en libéral. Et là, ce n’est pas non plus facile de gérer la séparation entre le travail et la vie personnelle !

Exercer en libéral : quels avantages pour l’équilibre vie pro / vie perso ?

Prendre ses congés quand on veut… ou presque

Quand on exerce en libéral, on est libre de partir en vacances quand bon nous semble… A condition que notre partenaire de tournée soit d’accord pour assumer un temps la surcharge de travail ou qu’on ait trouvé un bon remplaçant, et que notre budget le permette (pas de congés payés !)…

15 jours par mois pour moi… enfin presque

La plupart des infirmiers libéraux que nous avons rencontrés partagent leur tournée avec au moins un(e) collègue, même si certains ont commencé seuls (le temps de constituer la patientèle et de trouver le bon partenaire). Cela permet de ne travailler que 15 jours par mois… du moins si travailler égal visiter les patients. Ces 15 jours servent aussi à gérer les tracasseries administratives, refaire le tour des pharmacies du quartier, faire sa formation DPC, etc.

 

Exercer en libéral tout en préservant sa vie perso : un casse-tête ?

Quelques bonnes pratiques

Séparer portable perso et portable pro

Beaucoup des infirmiers et infirmières qui travaillent avec libheros ont 2 téléphones portables, un personnel et un professionnel, qu’ils se partagent entre collègues d’une même tournée. Voici 4 bonnes raisons d’adopter ce système pour exercer en libéral :

  • Vous n’êtes pas dérangé(e) pendant vos jours de repos, tandis que votre collègue qui travaille ne manque pas un appel de patients ;
  • Votre fille ou fils qui s’amuse sur votre téléphone ne tombe pas sur des photos un peu “trash” de plaies de patients ;
  • Les informations liées à votre travail sont centralisées sur ce portable : numéros de téléphone et SMS des patients et de leurs médecins, applications mobiles pro (pour les pansements, la facturation, etc.)
  • Vous installez libheros PRO sur ce portable pro et c’est lui qui reçoit les notifications de nouveaux rendez-vous pris par les patients sur libheros.fr !

Bien expliquer son choix à son conjoint

Certaines de nos infirmières témoignent que leur choix de partir exercer en libéral a pu être mal perçu par leur conjoint. En effet, le manque de disponibilité de l’infirmière, en tournée depuis tôt le matin à tard le soir, les appels intempestifs qu’elle peut recevoir (voir ci-dessus), l’état de stress que les difficultés du quotidien peuvent générer chez elle, ou encore les revenus fluctuants du libéral sont des éléments perturbateurs sur un couple ou une famille. C’est pourquoi il est important de parler avec son conjoint avant et après avoir pris la décision de s’installer en libéral. Et pourquoi, lui proposer de l’amener en tournée pour lui montrer à quoi ressemble le quotidien !

De plus, certains conjoints peuvent apporter une grande aide, en fonction de leurs goûts et compétences. David, infirmier en Hauts-de-France, est secondé par son épouse pour la comptabilité, la facturation et les échanges avec les pharmaciens par exemple. Jennifer, installée dans les Yvelines, a été encouragée dès le début par son époux à monter son propre cabinet, et l’aide aujourd’hui en gérant son site internet et sa comptabilité.

 

Chez libheros, seule Florence est infirmière, mais, à force de travailler autant avec vous et pour vous, nous prenons à coeur les hauts et bas de votre quotidien ! Retrouvez nos autres articles sur la qualité de vie au travail des infirmiers libéraux et le problème du mal-être chez les infirmiers.