La prévention des maladies cardiovasculaires, kesako ?

La prévention des maladies cardiovasculaires, kesako ?

On le dit souvent, il vaut mieux prévenir que guérir. En matière de santé, il est possible d’agir à la fois pour diminuer les risques d’avoir certaines maladies cardiovasculaires mais aussi pour détecter les problèmes dès leur apparition afin de mieux les traiter.

Qu’est-ce qu’une maladie cardiovasculaire ? Pourquoi et comment faire pour prévenir les risques cardiovasculaires ? libheros et bepatient vous expliquent tout.

Les maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont les premières causes de mortalité dans le monde. Elles sont responsables chaque année du décès de 17,5 millions de personnes (soit environ 31 %). 80% de ces décès, liés aux maladies cardiovasculaires, sont provoqués par des infarctus (crises cardiaques) et par des accidents vasculaires cérébraux (AVC). [1]

Il faut savoir que les maladies cardiovasculaires ne se transmettent pas comme une grippe. En effet, nous avons tous un cœur et des vaisseaux, et donc tous un risque d’avoir un jour une maladie cardiovasculaire. Ce risque dépend principalement de notre âge : plus nous vieillissons, plus nous avons de chances d’avoir une maladie cardiovasculaire. Le corps humain est fait ainsi.

Certaines maladies chroniques comme le diabète, l’hypertension, l’insuffisance rénale ou l’obésité augmentent également le risque de maladie cardiovasculaire. C’est pour cela qu’il est important d’augmenter la surveillance lorsque l’on avance en âge ou que l’on est atteint d’une maladie chronique.

Mais les maladies cardiovasculaires ne sont pas une fatalité ! En effet, la plupart peuvent être évitées en tenant compte de nos comportements au quotidien, et ce quel que soit notre âge.

Certaines actions ont un impact, positif ou négatif, sur ce risque. Par exemple, la consommation de tabac, une alimentation riche en graisses saturées et en sucre, le surpoids, l’inactivité physique ainsi que l’abus d’alcool ont un impact négatif. Ils augmentent le risque de maladies cardiovasculaires.

A l’inverse, une alimentation équilibrée, une activité physique régulière, peu de stress et un suivi régulier par un professionnel de santé contribuent à garder un risque bas et à prévenir les maladies.

La prévention cardiovasculaire

La prévention est le fait d’adopter des comportements ayant un impact bénéfique sur notre santé tel que détecter le plus tôt possible un problème de santé, grâce à un suivi régulier par les professionnels de santé.

Les bénéfices de la prévention santé ne sont plus à prouver mais il est important d’insister sur la prévention des risques cardiovasculaires car elles n’ont généralement aucun symptôme. On ne ressent rien avant que la maladie soit très avancée en gravité.

Comment prévenir les risques de maladies cardiovasculaires ?

La santé cardiovasculaire diffère d’un individu à l’autre.
C’est pourquoi, afin de prévenir l’augmentation de vos risques, faites des bilans réguliers de vos habitudes de vie (consommation de tabac, stress, activité physique, alimentation…) auprès de votre médecin traitant ou d’un professionnel compétent dans le domaine de la prévention santé.

Par ailleurs, pour détecter précocement un problème de santé, faites régulièrement un bilan biologique de votre santé cardiovasculaire. Parlez-en avec votre médecin traitant ou un professionnel de santé. Les soins qu’ils réaliseront : prise de tension, mesure de votre taux de graisses dans le sang (cholestérol) et de votre taux de sucre (glycémie et hémoglobine glyquée). Si vous êtes en bonne santé, faites cet examen tous les 5 ans au minium ; autrement votre médecin vous indiquera à quelle fréquence le faire.

Cependant, même si votre médecin ne vous le propose pas, n’hésitez pas à lui en parler et à lui demander de faire ce type d’examen. Il existe également des services qui proposent réaliser ce genre d’examen par une infirmière.

Prévention maladies cardiovasculaires

La prévention avec POP

POP est une solution de prévention des risques cardiovasculaires développée et proposée par la société bepatient.

A l’aide de dispositifs médicaux connectés, de questionnaires numériques et d’algorithmes certifiés, POP permet d’évaluer en 10 minutes votre risque cardiovasculaire chez vous ou au cabinet de votre infirmière que vous trouverez sur la plateforme libheros.fr.

A l’issue de ce check-up digital, un décryptage personnalisé de vos données par votre infirmière vous permet d’obtenir :

  • Une synthèse de vos résultats biométriques (IMC, tension artérielle, taux de cholestérol…)
  • Une estimation de votre risque de maladie cardiovasculaire
  • Des recommandations et objectifs pour de meilleures habitudes de vie

En conclusion, prévenir les risques cardiovasculaires, c’est avant tout une démarche volontaire pour comprendre ses propres risques et se fixer des objectifs de changements pour améliorer sa santé ou continuer à être en bonne santé, le plus longtemps possible.

Le tout est d’apprécier le bénéfice de nouveaux comportements sur votre bien-être et votre santé, afin de les garder sur le long terme. Objectif : un esprit sain dans un corps sain.

[1] Données épidémiologiques provenant d’un aide-mémoire de l’OMS publié en janvier 2015 et d’article publié sur le site de l’OMS.

Découvrez “Comment libheros prend-t-il soin des patients ?” .