Quelle différence entre infirmières hospitalières et à domicile ?

Quelle différence entre infirmières hospitalières et à domicile ?

L’infirmière peut exercer au sein d’un hôpital ou à domicile, à titre salarié ou libéral. Une infirmière libérale peut choisir de travailler en tant que collaboratrice d’un autre infirmier déjà installé. Elle peut aussi ouvrir son propre cabinet libéral. Quelle différence entre infirmières hospitalières et à domicile ? libheros décline pour vous 6 axes de différence entre les deux statuts.  

1. L’autonomie 

L’autonomie est la principale différence entre infirmières hospitalières et à domicile. En milieu hospitalier, l’infirmière exerce dans un cadre précis avec des horaires, une organisation et une équipe précises. À l’inverse, l’infirmière à domicile exerce à titre libéral. Or, l’origine latine du mot libéral est similaire à celui de liberté !  

L’infirmier à domicile peut en effet s’organiser comme il l’entend. Il est libre de choisir : 

  • son lieu d’exercice ; 
  • ses jours et horaires de travail ;  
  • ses congés ; 
  • ses patients ;
  • ses collaborateurs de cabinet ou remplaçant ; 
  • la forme de sa structure :  exercice individuel, cabinet, société d’exercice libéral… ; 
  • les spécialités de prise en charge des patients. 

Cette liberté implique cependant pour l’infirmière à domicile une certaine auto-discipline et un sens de l’organisation. 

2. Les revenus 

Le salaire d’un infirmier travaillant à l’hôpital dépend de son niveau d’expérience et de responsabilités. Sa rémunération varie aussi selon qu’il exerce en hôpital public, en institution ou au sein d’une structure privée. 

Dans la fonction publique, une infirmière en soins généraux percevra 2 026 € bruts par mois en début de carrière. Elle touchera 3 398 € bruts mensuels en fin de carrière (source Ministère de la santé). 

L’écart avec la rémunération d’une infirmière à domicile installée à son compte est significatif. En effet, l’infirmière libérale peut gagner en moyenne 3 000 € nets mensuels. Ses revenus dépendent bien sûr du nombre de patients accompagnés au quotidien, de ses compétences et de son lieu de travail (déserts médicaux ou non).   

L’infirmière devra toutefois justifier d’une expérience au sein d’un établissement de santé ou d’une institution avant de pouvoir ouvrir son cabinet. 

3. Les congés 

À la différence de l’infirmière hospitalière, l’infirmière à domicile ne bénéficie pas des congés payés. Elle n’est donc pas rémunérée pendant ses absences. Elle est cependant totalement libre d’aménager ses propres congés. 

Si elle est collaboratrice au sein d’un cabinet, elle doit s’organiser avec les autres infirmiers libéraux de son cabinet. Si elle est seule dans son propre cabinet, elle doit s’organiser afin d’assurer le suivi des soins de ses patients. Avant de partir en vacances, elle doit donc faire appel à un infirmier remplaçant

4. Le lien soignant-soigné

Quelle différence entre infirmières hospitalières et infirmières à domicile ? Le lien soignant-soigné.

La relation au patient diffère entre infirmières hospitalières et à domicile. Le manque de places dans les établissements de santé et de ressources d’infirmiers hospitaliers provoquent des failles dans le système des soins. Les patients doivent libérer les lits le plus vite possible. Ils se retrouvent donc très rapidement de retour à domicile ou dans d’autres structures adaptées si besoin. Par ailleurs, du fait du manque de ressources des soignants, les infirmiers manquent parfois de temps pour s’occuper de chaque patient comme ils le voudraient. 

À l’inverse, l’infirmier à domicile à son compte va entretenir des relations plus personnelles avec ses patients. L’infirmière libérale entre dans l’intimité du patient dès qu’elle arrive au domicile de ce dernier. Le fait de prodiguer des soins dans un lieu familier permet au patient et à l’infirmière libérale de nouer des liens de confiance, et donc parfois d’apporter un soutien psychologique au-delà du soin technique. L’infirmière à domicile met le patient en confiance et il est plus serein.    

5. Le travail d’équipe 

Quelle différence entre infirmières hospitalières et infirmières à domicile ? Le travail d'équipe.

En libéral, l’infirmier n’a plus de collègues mais des confrères ou collaborateurs. Cela représente une différence entre infirmières hospitalières et à domicile ! Travailler dans un hôpital implique d’intervenir au sein d’un service donné. Cela permet de ne jamais être seul. L’infirmière peut également nouer des relations avec certains collègues au-delà du cadre professionnel. L’infirmière à domicile travaille quant à elle de façon plus autonome, souvent en solitaire. 

6. Le développement professionnel 

Ouvrir son propre cabinet offre un certain rayonnement social. En s’installant à son compte, l’infirmier libéral accède à la sphère très prisée des travailleurs indépendants. Bien sûr, tout dépend de ses envies et de son caractère. Certaines infirmières préféreront conserver un encadrement et travailler au sein d’une équipe hospitalière alors que d’autres souhaiteront une totale indépendance. L’infirmière à domicile est son propre patron. Pour certaines, cela n’a pas de prix ! 

Être infirmière à l’hôpital ou à domicile sont deux façons d’exercer le métier très différents, mais complémentaires et indispensables. En effet, les infirmières doivent travailler à l’hôpital quelques années avant de pouvoir s’installer en libéral et de prodiguer des soins au domicile des patients.