Santé au travail : comment proposer une protection sanitaire pour tous en période de pandémie Covid-19 ?

Santé au travail : comment proposer une protection sanitaire pour tous en période de pandémie Covid-19 ?

L’employeur est garant de la sécurité de ses salariés et de la mise en œuvre des mesures de protection adéquates. Avec la pandémie de Covid-19, les entreprises ont dû faire face à de nouveaux enjeux de santé en faisant preuve d’une certaine souplesse, au fur et à mesure des décrets émis par les instances gouvernementales.

L’employeur doit tout mettre en œuvre pour limiter au maximum les risques d’exposition au virus. Certains risques ne peuvent cependant pas être évités ; dans ce cas, l’employeur est tenu de les évaluer régulièrement pour être en mesure de prendre toutes les dispositions utiles pour protéger les travailleurs exposés [1].

L’employeur est responsable pour ses salariés des enjeux de santé suivants :

  • Permettre l’organisation du télétravail pour l’ensemble des salariés dont les activités le permettent ;
  • Procéder à l’évaluation des risques encourus sur les lieux de travail qui ne peuvent être évités en fonction de la nature du travail à effectuer, et déterminer en conséquence les mesures de prévention les plus pertinentes ;
  • Associer les représentants du personnel à ce travail ; le dialogue social est un élément essentiel de la mise en place de toute mesure visant à la protection des salariés ;
  • Solliciter, au besoin, les services de santé au travail (médecine du travail) qui ont pour mission de conseiller les employeurs, les travailleurs et leurs représentants et, à ce titre, de préconiser toute information utile sur les mesures de protection efficaces, la mise en œuvre des « gestes barrière » ou encore l’organisation de campagnes de dépistage ou de vaccination (pour en savoir plus, cliquez ici) ;
  • Respecter et faire respecter les gestes barrière recommandés par les autorités sanitaires.

Privilégier le télétravail quand cela est possible

Au 31 décembre 2020, le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion préconise toujours le télétravail pour l’ensemble des activités qui le permettent, à 100% du temps pour les salariés dont l’intégralité des tâches peut être effectuée à distance.

L’employeur est tenu de veiller à la bonne organisation du télétravail de ses salariés, autant sur l’aspect matériel (ordinateurs, lignes téléphoniques, fournitures…) que sur les horaires, en veillant à la bonne articulation de la vie professionnelle et personnelle des collaborateurs, et à l’application du droit à la déconnexion[2].

L’employeur s’appuie sur les managers pour s’assurer que le cadre du télétravail est connu et compris de tous, pour accompagner les besoins en formation des équipes pour la maîtrise des outils numériques, et d’une façon générale, pour tout ce qui relève du soutien aux salariés. Il est important de maintenir un lien avec tous les salariés, autant pour partager les décisions, les avancées sur les projets que pour reconnaître le travail effectué. La prévention des risques liés à l’isolement des salariés en télétravail doit être une des préoccupations des employeurs et managers.

Chez eux, les salariés organisent au mieux leur espace et leurs conditions de travail (définir un endroit calme et lumineux, si possible dédié uniquement au travail), ainsi que leur temps de travail (rythme, pauses régulières, activité physique). Ils sont invités à faire remonter toute difficulté professionnelle ou personnelle, auprès des managers, des délégués du personnel ou du service des ressources humaines.

Le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a mis en place des outils de soutien à l’organisation du télétravail, à destination des employeurs et des salariés[3].

Protéger les plus vulnérables

Certains salariés doivent bénéficier d’une attention particulière du fait de conditions qui pourraient les rendre plus vulnérables à une contamination au Covid-19. Ces personnes sont placées en télétravail, ou en chômage partiel si les tâches qui lui incombent ne le permettent pas. Il n’est pas recommandé pour ces personnes d’être maintenues en présentiel, car malgré le respect des règles sanitaires, le risque – même mineur – de contamination reste toujours présent.

Les salariés présentant des risques accrus de développer une forme grave de Covid-19 sont les suivants :

  • Personnes âgées de plus de 65 ans ;
  • Femmes enceintes ;
  • Personnes ayant des antécédents de maladies cardiovasculaires, ou atteintes d’une pathologie chronique respiratoire ;
  • Personnes atteintes de cancer sous traitement ;
  • Personnes sous dialyse ;
  • Personnes diabétiques et/ou présentant une obésité [4]

Les personnes concernées sont appelées à présenter un certificat médical à l’employeur.

Travail sur site : les points d’attention

Certaines entreprises maintiennent totalement ou partiellement leurs activités sur site. Là aussi, employeurs et salariés sont tenus de connaître et d’appliquer les règlementations sanitaires en vigueur : distanciation sociale, port du masque, lavage régulier des mains et des surfaces.

L’employeur informe les salariés de l’existence de l’application TousAntiCovid et de l’intérêt de son activation pendant les horaires de travail, notamment dans l’identification de cas contacts lors d’une contamination avérée.

Dans les bureaux, organiser une présence alternée des salariés permet d’éviter une affluence qui pourrait porter préjudice au respect de la distanciation sociale.

Différentes ressources sont disponibles pour les entreprises afin d’organiser au mieux le travail des salariés dans le respect des mesures d’hygiène :

  • Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19[5].
  • Les Fiches conseils métiers et guides pratiques pour les salariés et les employeurs durant la pandémie de Covid-19[6].

Comment libheros accompagne les entreprises en période de pandémie de Covid-19

libheros propose des solutions pour les entreprises durant la pandémie de Covid-19, qu’il s’agisse d’assurer la sécurité des salariés, ou de permettre un retour en présentiel en toute sécurité :

  • Formations sur les gestes barrières et règles sanitaires ;
  • Campagnes de dépistage Covid-19 en entreprise (test RT-PCR, test antigéniques) ;
  • Dépistages Covid-19 des salariés à domicile ;
  • Campagnes de vaccination Covid-19 sur site.

libheros s’appuie sur un réseau de plus de 16 000 infirmiers libéraux sur tout le territoire français pour organiser ces différentes actions au sein des entreprises. Des grands groupes tels que Total, Saint Gobain, Club Med ont bénéficié de l’expertise libheros pour mener avec succès des actions de vaccination antigrippale ou de dépistage contre le Covid-19. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Vous êtes un employeur et vous souhaitez mettre en place une action de santé dans votre entreprise ? Contactez votre interlocuteur dédié chez libheros, qui se fera un plaisir de vous guider :

Aviva Weiller : par mail aweiller@libheros.fr ou par téléphone 01-76-34-07-45.


Sources :
[1] Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion : Sécurité et santé des travailleurs : les obligations générales de l’employeur et sa responsabilité
[2] Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion : Droit à la déconnexion
[3] Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion : Télétravail en mode Covid-19 : on vous guide !
[4] Service-public.fr : Travail et Covid-19 : quelles sont les règles ?
[5] Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion : protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19
[6] Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion : Fiches conseils métiers et guides pratiques pour les salariés et les employeurs