Pourquoi me rendre sur mon lieu de travail avec la grippe ou un rhume est une mauvaise idée ?

Pourquoi me rendre sur mon lieu de travail avec la grippe ou un rhume est une mauvaise idée ?

Par méconnaissance des impacts et implication professionnelle, certains salariés vont travailler alors qu’ils ont tous les symptômes de la grippe ou d’un rhume. En effet, 48 % des Français vont au travail au moins une fois dans l’année alors qu’ils sont malades. Ce phénomène a des conséquences négatives aussi bien sur la santé du salarié, mais également sur celle de l’entreprise dans son ensemble. Dans le contexte actuel de l’épidémie de Covid-19, le Conseil National de l’Ordre des Médecins et la Haute Autorité de la Santé (HAS) recommandent une vaccination prioritaire pour les personnes à risque et les professionnels de santé. Les entreprises peuvent également proposer à leurs salariés de réaliser le vaccin anti grippe directement sur leur lieu de travail. N’hésitez pas à nous contacter pour vous aider à mettre en place une campagne de vaccination en entreprise. 

Grippe saisonnière : quels sont les symptômes à surveiller ?

Très contagieux, le virus de la grippe se transmet par contact physique et par la projection des gouttelettes de salive. Le patient malade peut transmettre le virus 2 jours avant l’apparition des symptômes et une fois la grippe déclarée, la contagion est possible pendant toute la durée des symptômes. Le virus contamine les voies respiratoires ce qui peut entraîner des complications sévères pour certains patients à risques. En moyenne, la grippe dure environ 7 jours et parfois jusqu’à 15 jours. Les symptômes à surveiller sont : 

  • Des courbatures, 
  • Des maux de tête,
  • Grande fatigue,
  • De la fièvre, 
  • De la toux et des difficultés respiratoires, 
  • Des malaises, 
  • Des frissons. 

Aller au travail avec la grippe : un risque pour les salariés ?

Se rendre sur son lieu de travail alors que nous sommes porteurs d’un virus n’est ni bénéfique pour le salarié malade ni pour ses collègues. D’une part un salarié qui présente des symptômes est moins productif pendant son temps de travail et d’autre part il fait courir le risque de contaminer l’ensemble de l’entreprise. Bien souvent, un arrêt maladie est donc nécessaire. Dans le cas de rhume ou de symptômes grippaux plus légers, le mieux est de privilégier le télétravail pour ne pas risquer de contaminer ses collègues, tout en continuant ses tâches. 

Par ailleurs, l’absence de convalescence risque d’aggraver les symptômes : les salariés prennent donc le risque de faire durer la maladie et de devoir s’absenter finalement plus longtemps dans les semaines suivantes que s’ils avaient soigné la grippe en temps voulu.

Aller au travail avec la grippe : un coût pour les entreprises

Venir au travail en étant malade impacte fortement les entreprises. En effet, pendant cette période de fatigue, le salarié risque de commettre des erreurs qui peuvent nuire à la qualité des biens ou des services proposés par l’entreprise, voire à mettre en danger les clients. Les entreprises ont donc beaucoup à gagner en menant des actions de sensibilisation contre les dangers du surprésentéisme et à mettre en place des dispositifs concrets pour sensibiliser les salariés aux risques de contamination.

Vaccination antigrippale en entreprise : une solution pour l’employeur

Assurer la santé et la sécurité de ses salariés est un devoir inhérent à l’employeur inscrit à l’article L. 4121-1 du Code du travail. Pour lutter contre les risques du surprésentéisme et lutter contre l’épidémie de grippe en entreprise, l’employeur peut opter pour une campagne de vaccination antigrippale en entreprise. À noter cependant que la campagne de vaccination ainsi que l’achat des doses de vaccin antigrippe sont à la charge de l’employeur. La vaccination s’effectue sur la base du volontariat et sur le temps de travail des salariés. libheros accompagne les entreprises dans la mise en place de campagne de vaccination antigrippale sur site grâce à un dispositif clé en main (gestion de l’achat des doses, mobilisation des infirmiers libéraux, gestion de la planification de la campagne, communication auprès des salariés…)

Vaccination antigrippale en entreprise : qui sont les personnes concernées ?

Dans le cadre de l’infection par le coronavirus SARS-CoV-2, la vaccination antigrippale est prioritairement recommandée chez les personnes à risque et les professionnels de santé. Réaliser le vaccin antigrippe permet de :

  • Protéger les patients à risque et leur entourage, 
  • Mieux reconnaître les symptômes de la Covid-19,
  • Éviter les risques de formes graves de la grippe ou de la Covid-19.  

Les salariés peuvent se faire vacciner sur le lieu de leur entreprise par les professionnels de santé autorisés : médecins, pharmaciens et infirmiers libéraux. Lors de la vaccination en entreprise, le protocole de délégation est appliqué par les infirmiers libéraux du réseau libheros pour accompagner les entreprises et réaliser les vaccinations. Pour cela, le salarié qui souhaite se faire vacciner indique son consentement de façon claire à l’infirmière libérale puis celui-ci lui pose des questions pour déterminer les risques d’allergies au vaccin antigrippe. En l’absence d’allergies, l’infirmière libérale peut donc vacciner le salarié volontaire. 

Après la vaccination, l’infirmière signe le carnet de vaccination du salarié ou lui remet le certificat de vaccination signé. Les vaccinations pourront donc s’effectuer au sein de l’entreprise dans le respect du protocole et des gestes barrières.

Sources

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/27185-Pourquoi-faut-aller-travail-lorsqu-on-malade

https://ressourcessante.salutbonjour.ca/channel/infections-et-virus/rhume-et-grippe/rhume-et-grippe-quand-rester-chez-vous

https://www.polesantetravail.fr/vaccination-antigrippale-covid19/

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/3600-Plus-d-1-salarie-sur-2-vient-travailler-en-etant-malade

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2018-10-18/pourquoi-il-ne-faut-pas-aller-au-travail-quand-on-est-malade-072ddc57-776e-4c98-9af1-1f657332d573