La téléconsultation : mode d’emploi

La téléconsultation : mode d’emploi

La téléconsultation est un acte médical qui, depuis le 15 septembre 2018, est pris en charge par l’assurance maladie. 
De par le monde, elle est soumise à différentes réglementations mais il est à noter que la télémédecine est pratiquée dans plusieurs pays : l’Allemagne depuis 2015, l’Australie, le Canada, le Japon, le Maroc, la Norvège, le Royaume-Uni, Singapour, la Suède, la Suisse et, bien entendu, la France. 

1 – Que signifie la téléconsultation ?

La téléconsultation est un terme dont vous avez certainement déjà entendu parler et est une pratique amenée à se démocratiser. 
La téléconsultation est et va être très utilisée dans le cadre de la pandémie du coronavirus car elle permet un contact entre le patient et le médecin sans risque de contamination. De manière plus générale, avec la désertification médicale des zones rurales, les habitants de certaines régions de France vont de plus en plus y avoir recours. En effet, elle vient répondre à l’absence de médecins ou de structures médicales de proximité dans des régions de France peu attractives pour les professionnels de la santé. Un atout pour les patients mais aussi une sécurité pour les proches qui ont leurs ainés à distance dans des zones sans médecins.  

En 2020, 6% des français avaient déjà eu recours à une téléconsultation* et 32 000 téléconsultations avaient été enregistrées sur les 11 premiers mois suivant sa mise en place en France. 13% des médecins* rapportent avoir déjà eu recours à cet acte médical et 86% d’entre eux* disent avoir été satisfaits de l’expérience. Plusieurs entreprises proposent des outils de téléconsultation : Doctolib le propose à ses médecins, l’allemand CompuGroup Medical propose également sa solution aux médecins en Europe et d’autres plateformes sont présentes sur le marché comme QareConsulib, Docavenue ou MesDocteurs et enfin Livi qui propose directement des consultations en ligne avec ses équipes de médecins. 
*Source : ODOXA 

2 – Qui sont les médecins qui font la téléconsultation ?  

La téléconsultation doit être pratiquée par un médecin qui dispose des bons outils. On parle ici d’outils numériques. En effet, seuls des services agréés permettent de pratiquer la téléconsultation car ils doivent respecter certaines normes notamment dans la sécurisation des informations échangées puisqu’il s’agit de données médicales. 
Vous pouvez très simplement vérifier si votre médecin traitant pratique la téléconsultation grâce au site téléconsultation-infirmiere.fr 

3 – Dans quels cas effectuer une téléconsultation ? 

Comme évoqué plus haut, la téléconsultation est surtout recommandée dans les zones où les professionnels de santé sont rares, pour les patients qui ont du mal à se déplacer notamment s’ils sont en situation de handicap. Elle est cependant également recommandée pour le suivi des maladies chroniques, pour des annonces de résultats de tests médicaux ou les pathologies bénignes qui ne nécessitent pas un examen physique poussé de la part du médecin. 

4 – Comment se passe une téléconsultation ? Les étapes clés ! 

La première chose à faire, avant de procéder à cette consultation à distance est de vérifier si votre médecin traitant/généraliste pratique la téléconsultation ! En effet, en France, pour être remboursé de votre téléconsultation, vous devez en premier lieu faire appel à votre médecin traitant. Si celui-ci n’est pas disponiblevous pouvez alors faire appel à un autre médecin via un outil de téléconsultation. En sélectionnant spécifiquement une téléconsultation. Vous pourrez facilement retrouver les généralistes de votre secteur qui sont équipés pour la pratiquer. Cependant attention ! Pour être remboursé par la Sécurité sociale, vous devez obligatoirement passer par un médecin que vous avez déjà consulté dans les 12 derniers mois. En effet la loi Française stipule que cet acte médical doit être pratiqué par un professionnel de santé qui connait votre dossier médical et vos antécédents. 

Seuls deux cas de figure peuvent vous permettre de déroger à cette règle :  

  • Les mineurs de moins de 16 ans n’ayant pas de médecin traitant attitré peuvent effectuer une téléconsultation avec n’importe quel médecin qui la propose.  
  • De même, dans une situation d’urgence médicale, il n’est pas nécessaire de passer par son médecin traitant pour par un praticien déjà connu ; en l’occurrence, en contexte de COVID-19, cette règle ne s’applique pas. 

Concrètement que se passe-t-il une fois que vous avez pris rendez-vous avec votre médecin ? 

  • Une fois avoir pris rendez-vous avec le médecin par téléphone ou via un des sites de téléconsultation, le médecin vous envoie un lien qui vous permettra de vous connecter via votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone à un outil de visioconférence
  • Lors de votre entretien, le médecin vous posera différentes questions afin d’établir un diagnostic et d’évaluer votre état. Les téléconsultations durent en moyenne 10 minutes mais leur durée peut cependant varier. 
  • A l’issue de la téléconsultation, votre médecin vous fera parvenir une ordonnance s’il l’estime nécessaire comme dans le cadre d’une consultation classique. Cette ordonnance peut vous être transmise par voie électronique ou par voie postale. La prescription peut concerner des médicaments ou des soins à effectuer à domicile par un infirmier

5 – Mes données de santé sont-elles sécurisées ? 

L’outil de visioconférence doit respecter des règles très strictes de cryptage des données et des informations qui sont échangées. 
En effet, en Europe et plus particulièrement en France, les données médicales sont considérées comme très sensibles et les outils qui s’approchent de près ou de loin au traitement de ces données doivent se plier à des règles de qualité et de contrôle extrêmement poussées qui rendent ces logiciels sécurisés et fiables. En effet, échangeant sur des données personnelles et relevant de la santé dans le cadre du secret médical, vous ne souhaiteriez pas que votre conversation et vos échanges soient accessibles à n’importe qui ! 

Aucune inquiétude : vos échanges sont sécurisés ! 

6 – Où pratiquer la téléconsultation ? 

La téléconsultation s’applique à de nombreux cas de figure, vous pouvez la faire depuis chez vous si vous êtes équipé du matériel nécessaire (tablettes, ordinateurs ou smartphone), cela va de soi mais la téléconsultation est aussi accessible dans les établissements de santé comme certaines cliniques, des EHPAD ou des hôpitaux

Les patients qui ne sont pas équipés peuvent de leur côté se rendre dans des cabines de téléconsultation. On en trouve à différents endroits : La société Health 4 Development qui fabrique ce type de cabines en propose dans de nombreux contextes, il est par exemple possible d’en retrouver dans les locaux des entreprises directement comme c’est le cas par exemple chez le cabinet d’audit EY. 

7 – Combien coûte une téléconsultation ? 

La téléconsultation, au même titre qu’une consultation classique est remboursée à 70% par la sécurité sociale. Elle est soumise à la même facturation qu’une consultation en présentiel et est donc comprise entre de 25 € et 58,50 € selon le médecin consulté
Il est à noter donc que si vous disposez du tiers-payant intégral, vous n’aurez aucun frais à avancer. 
Pour les autres, le règlement de cette téléconsultation est effectué par télépaiement, via une plateforme dédiée comme lorsque vous effectuez n’importe quel autre paiement en ligne. 

8 – Puis-je faire une téléconsultation avec d’autres professionnels de santé que des médecins traitants ?  

En effet, la téléconsultation n’est pas uniquement réservée aux médecins généralistes ! 
Il est tout à fait possible de recourir à cet outil pour échanger avec votre allergologue, votre dermatologue ou n’importe quel spécialiste de médecine

Les questions les plus fréquentes concernant la téléconsultation : 

  • Mon médecin traitant n’est pas disponible comment faire ? 

En période d’urgence comme dans le cadre de la pandémie du Covid-19 vous pouvez tout à fait passer par un autre médecin que votre médecin traitant. Rendez-vous sur www.teleconsultation-infirmiere.fr pour vérifier si un médecin que vous connaissez propose la téléconsultation ou bien allez directement sur un site de prise de rendez-vous médical pour réserver une téléconsultation avec un généraliste. 

  • J’ai un doute sur mon état de santé, je suis confiné et aimerait avoir l’avis d’un médecin, comment faire ? 

Consultez ce site officiel qui présente l’ensemble des symptômes du COVID-19. Si votre cas correspond aux symptômes et que vous souffrez de problèmes respiratoires, appelez immédiatement le 15. 

  • Ça coute plus cher si c’est en urgence ? 

Les tarifs en vigueur dans le domaine de la santé ne sont pas impactés par la notion d’urgence. 

  • Le médecin peut-il me faire un test COVID ?  

Non il peut prescrire un test de dépistage du coronavirus (dit PCR pour “réaction en chaîne par polymérase”) qui se fait via un prélèvement nasopharyngé des voies respiratoires hautes par écouvillonnage et une prise de sang si vous êtes une personne à risque (consultez la liste des cas jugés “à risque”). Si vous êtes diagnostiqué, vous pourrez ensuite faire appel à libheros pour votre télésuivi ou une téléconsultation accompagnée par un infirmier. 

  • Je peux faire autant de consultation que je veux pendant le COVID ? Si j’ai un doute par exemple  

Vous avez la possibilité de consulter autant de fois les professionnels de santé que vous le souhaitez, il est cependant important que de garder à l’esprit qu’en période de crise, les services de santé qu’ils soient hospitaliers ou dits “de ville”, subissent une grande charge de demandes et il est important de ne pas participer à leur surchage en ayant un usage modéré de ces derniers. 

  • Comment le médecin va savoir si je suis atteint ou pas ? 

La liste des symptômes est connue du corps médical. Si vous bénéficiez d’un infirmier libéral à vos côtés dans le cadre d’une téléconsultation accompagnée, l’infirmier pourra donner vos constantes au médecin. En l’absence d’infirmier, le médecin connait les questions à poser ainsi que les informations à vérifier afin de vous diagnostiquer. 

  • Qu’est-ce que le médecin peut me prescrire ? (médicaments, gants, prise de sang…) 

Le médecin peut prescrire, dans le cadre d’une téléconsultation, l’intégralité de la panoplie médicale qu’il est possible de prescrire dans le cadre d’une consultation en personne. Cela va de l’arrêt maladie aux médicaments en passant par le matériel médical si cela est nécessaire. 

  • Si j’ai des symptômes du COVID (fièvre, toux, courbatures) dois-je faire une téléconsultation ? 

Si vous avez ces premiers symptômes sans problèmes respiratoires, vous pouvez en effet prendre rendez-vous pour une téléconsultation. Dès les premiers signes de douleur ou de gêne respiratoire, il est important de contacter immédiatement le 15. 

  • Le temps d’attente est-il long pour avoir une téléconsultation  

Il est compliqué de définir à l’avance si votre médecin traitant ou ceux de votre secteur ont de longues listes d’attente. Cependant des sociétés comme Livi proposent des services de prise de rendez-vous avec leurs médecins qui sont rapides et vous permettent d’attendre dans une salle d’attente virtuelle jusqu’à ce qu’un médecin soit disponible, les délais d’attentes y sont en général courts. 

Articles annexes : 
Quel est l’impact des mesures de confinement de la crise du COVID-19 sur les aidants et leurs proches ? 
Quel est le rôle des infirmiers libéraux dans la crise épidémique du COVID-19 ? 
Coronavirus et téléconsultation : Les mesures à prendre en tant que professionnels libéraux 
Accompagnement à la téléconsultation et Suivi de patients COVID : comment s’y retrouver ?