Entreprise : comment financer l’accompagnement d’un aidant ?

Entreprise : comment financer l’accompagnement d’un aidant ?

En 2019, 6 millions d’actifs sont également aidants. En 2030, un actif sur 4 sera aidant.[1] Les entreprises ont donc tout intérêt à mettre rapidement en place des solutions pour accompagner leurs salariés. Prévenir aujourd’hui pour mieux prendre soin de ses salariés demain !

libheros vous en dit plus sur comment vous pouvez financer l’accompagnement d’un salarié-aidant.

Aidants actifs et salariés: qui sont ils ?

Aujourd’hui il y a 6 millions d’aidants actifs en France: savez vous combien on en compte dans votre entreprise ? Si vous êtes Directeur de service, acteurs RH ou même managers, vous avez déjà dû vous poser la question de la prise en compte et l’accompagnement de salariés en situation de proche aidant.

Avec le vieillissement de la population, les salariés aidants pourraient même représenter un quart du total des salariés en 2030, selon Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat auprès du premier ministre, chargée des personnes handicapées [1]
On estime aujourd’hui à 6 milliards d’euros par an le coût des salariés aidants pour les entreprises [1]

En effet, presque tout le monde est aidant : un parent, un proche, un ami, un collègue… Nous avons tous autour de nous des personnes qui se retrouvent dans des situations de perte d’autonomie ou atteint d’une maladie chronique ou aiguë qui nécessite un accompagnement immédiat.

Rassurez vous ! De nouvelles réglementations et dispositifs ont été établis pour encadrer le rôle des aidants en entreprises avec, notamment, la reconnaissance du « salarié aidant ».

Les dispositifs de l’Etat

Les solutions aussi nombreuses soient elles, apportent pour chacune une réponse à un besoin précis. Elles permettent d’aider les entreprises à prendre soin de leurs salariés aidants. Allons dans le détail…

La réglementation [3]

  • Statut de proche aidant : aujourd’hui un salarié peut vous faire part de sa situation de proche aidant et être de ce fait reconnu en tant que salarié aidant 
  • Congé aidant : dans le cadre des congés d’articulation entre vie professionnelle et vie personnelle et familiale, le code du travail prévoit un congé spécifique proche aidant qui pourra être rémunéré à partir d’octobre 2020 [4]

“Le congé de proche aidant permet de s’occuper d’une personne handicapée ou faisant l’objet d’une perte d’autonomie d’une particulière gravité. Ce congé est accessible sous conditions (ancienneté, lien familial ou étroit avec la personne aidée, résidence en France de la personne aidée) et pour une durée limitée.”

Le ministère du Travail a même mis en place des recommandations de bonnes pratiques d’articulations entre vie professionnelle et vie personnelle.

Les bonnes pratiques qui existent en entreprise

  • Souscription à un contrat de dépendance pour les salariés comprenant des prestations d’assistance pour ceux qui sont confrontés à la dépendance d’un proche
  • Mise en place de dispositifs spécifiques tels que la conversion du 13ème mois de salaire en jours de congés abondés par l’entreprise (Novartis) ;
  • Abondement du compte épargne temps (CET) pour des actions de solidarité ou de soutien familial (Orange) ;
  • la loi 13 février 2018 a ouvert le don de congés payés entre salariés en faveur des proches aidants. 

Une bonne pratique pour tous : la formation et la sensibilisation de tous les employés ! [2]

Comment apporter un soutien à vos salariés aidants ?

Il faut savoir que la principale préoccupation du salarié aidant est l’articulation entre son rôle d’aidant et sa vie professionnelle (2) : il faut donc qu’il trouve des solutions à ses problèmes/doutes (manque de temps, distance entre le proche aidé et aidant, fatigue mentale, méconnaissance du système de soin et des financements des prestations de services…)

Bref, il a besoin d’aide !  

Sans le stigmatiser en tant que proche aidant, vous pouvez devenir apporteur de solution en vous appuyant sur des acteurs de confiance qui répondront à ses multiples besoins. Exemples de solutions de financement de solutions/services d’aide aux aidants que vous pouvez envisager :

  • le CESU Chèque emploi service universel peut être préfinancé par entreprises pour la mise en place de prestations à domicile (comme les auxiliaires de vie pour les personnes âgées et/ou dépendantes)
  • faites un point avec votre mutuelle d’entreprise qui pourrait vous proposer des solutions d’aide aux aidants ou de suivi de pathologie chronique 
  • sautez le pas et financez vous même des solutions pour le bien être de vos salariés aidants 

N’oubliez pas, une entreprise où on se sent bien est une entreprise qu’on ne quitte pas ! 

libheros, un partenaire de confiance

Vous cherchez des partenaires pour votre plan d’actions pour les aidants ? Chez libheros nous accompagnons depuis plus de 2 ans l’organisation des soins à domicile partout en France grâce à notre solution phygitale (qui allie l’humain et le digital!)

Plus d’⅓ de nos utilisateurs sont des proches aidants : accompagner un parent âgé dans son retour et maintien à domicile avec de l’aide à la toilette, des passages d’auxiliaires de vie, de la livraison de matériel médical/ aider des parents à mettre en place des soins infirmiers pour leur enfant diabétique/ organiser les soins d’un conjoint qui vient de subir un AVC ou qui est atteint d’un cancer…

Nous sommes spécialisés dans l’organisation et le suivi des soins à domicile, et ce partout en France. En confiant l’organisation des soins de leur proche à libheros, les aidants :

  • gagnent du temps 
  • sont soulagés et déchargés 
  • sont rassurés 

Si vous souhaitez apporter ce service à vos salariés, vous pouvez contacter Kristina par mail à l’adresse kristina@libheros.fr et si vous souhaitez être informés des nouveautés dans l’aide aux aidants en entreprise inscrivez vous ici !

SOURCES :

[1] https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/ressources-humaines/0600340167821-salaries-aidants-les-actions-des-entreprises-pour-soulager-325803.php
[2] http://www.aveclesaidants.fr/actions-de-solidarite/action-5-les-bonnes-pratiques-des-entreprises-dans-laccompagnement-de-leur-salaries-aidants/
[3] https://www.rhinfo.com/thematiques/gestion-administrative/code-du-travail/les-salaries-aidant-une-nouvelle-priorite
[4] https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/les-absences-pour-maladie-et-conges-pour-evenements-familiaux/article/le-conge-de-proche-aidant