Les soins à domicile pour les étrangers

Les soins à domicile pour les étrangers

Le saviez-vous ? Toute personne de nationalité étrangère et résidant dans temporairement dans l’Hexagone peut demander la carte européenne d’assurance maladie. Les démarches diffèrent toutefois selon votre statut, libheros vous en dit plus et vous aide à trouver facilement un professionnel de santé à domicile polyglotte.

Différences entre la carte européenne d’assurance maladie et la carte Vitale française

Quel que soit le motif du séjour en France, toute personne de nationalité étrangère résidant dans l’hexagone peut demander la carte européenne d’assurance maladie et souscrire à une assurance qui le couvrira en cas de maladie ou d’accident. Ces assurances permettent une prise en charge des soins médicaux mais aussi les frais d’hospitalisation en cas de période de rétablissement.

L’Union Européenne a mis en place un système de coordination pour mieux réglementer la Sécurité sociale. Cela signifie qu’un ressortissant d’un pays de l’Union Européenne résidant en France, est assuré de la même manière que dans le pays d’origine grâce à des accords passés entre les pays de l’UE.

Néanmoins, c’est à vous de faire les démarches nécessaires. Ces démarches diffèrent selon votre statut : travailleur détaché, étudiant ou encore retraité par exemple.

la Carte Européenne d'Assurance Maladie

Vous possédez le statut de retraité(ée)

Habituellement, ceux-ci bénéficient de la couverture offerte par l’organisme qui leur verse leur pension de retraite. Si vous êtes retraité d’un pays européen, il est possible de transférer vos droits d’assurance maladie en France. Vous devez simplement demander tous les renseignements auprès de la caisse du pays qui paie votre pension et suivre les procédures nécessaires à ce transfert.

Vous possédez le statut d’étudiant(e)

Si vous êtes un ressortissant de l’Union européenne, vous êtes en principe affilié au régime d’assurance maladie de votre pays d’origine. Comme votre séjour sur le sol français est considéré comme temporaire, il vous suffit de vérifier avant votre départ si vos dépenses médicales peuvent être prises en charge pendant vos études en France. Dans ce cas, demandez votre Carte européenne d’assurance maladie, celle-ci vous sera utile en cas de problème de santé dans l’Hexagone.

Vous possédez le statut de travailleur détaché

Le travailleur détaché continue de bénéficier de la prise en charge de la sécurité sociale de son pays d’origine. Il lui est cependant possible de demander le remboursement des soins médicaux qui auraient pu lui être prodigués en France en suivant une procédure spécifique. Il peut également demander avant son départ sa Carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ainsi que celle de son conjoint et des enfants de moins de 16 ans qui vont vivre dans l’Hexagone avec lui.

 

N’oubliez pas de demander votre carte Vitale qui constitue la preuve matérielle de votre affiliation à la Sécurité sociale Française et dont la durée de vie est illimitée et à mettre à jour chaque fois qu’un changement se produit dans votre vie tels qu’un mariage, un déménagement, une naissance…

Attention : La carte européenne d’assurance maladie est valable 2 ans maximum à partir de sa date d’édition. Elle ne constitue en aucun cas une affiliation à la Sécurité Sociale française. Sans le CAEM et si vous avez besoin d’un soin infirmier, il vous faudra avancer les frais.

 

Des professionnels libheros polyglotte

Sur libheros.fr, nos patients ont la possibilité de choisir un professionnel de santé parlant leur langue maternelle. Nos professionnels de soins à domicile parlent ainsi : anglais, arabe, chinois. congolais, créole, français, russe. De plus et si vous avez la moindre question, notre support patient peut vous répondre en plusieurs langues : anglais, arabe, congolais, espagnol, français, roumain, russe.

 

TROUVER UN PROFESSIONNEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *