Déchiffrer ma prescription pour des soins à domicile

Déchiffrer ma prescription pour des soins à domicile

Vous sortez encore un peu groggy de l’hôpital avec une prescription pour des soins à domicile. Lorsque la cadre de santé vous a poussé vers la porte gentiment mais fermement, elle a bien insisté : “Trouvez vite une infirmière libérale pour faire ce qui est écrit sur l’ordonnance !” D’accord, mais qu’est-ce que ce charabia sur votre prescription ?

Aujourd’hui, libheros vous aide à décrypter votre ordonnance ! C’est très important car une prescription pour des soins à domicile encadre strictement le travail de l’infirmière libérale, et le taux de prise en charge par la Sécurité Sociale.

Pour être très concret, nous vous proposons de décortiquer ensemble une prescription imaginaire mais tout à fait plausible, que voici :

exemple de prescription pour des soins à domicile

1 : Le prescripteur de vos soins

En haut à gauche de l’ordonnance figurent le nom et les coordonnées du praticien qui vous a soigné à l’hôpital et a rédigé l’ordonnance pour assurer la continuité de vos soins à votre domicile, jusqu’à votre rétablissement complet. Au cours de votre traitement à domicile, l’infirmière pourra être amenée à le ou la contacter si elle a besoin de conseils pour mieux vous soigner.

2 : L’établissement où vous avez été hospitalisé(e)

En haut à droite, on trouve le nom de l’hôpital ou clinique d’où vous sortez tout juste. Si les coordonnées du praticien ne sont pas indiquées, l’infirmière qui a besoin d’informations complémentaires sur votre dossier devra contacter directement l’hôpital.

3 : Le nom et l’âge du patient (vous donc, ou votre proche)

Une prescription est nominative, uniquement à destination du patient concerné. De plus, l’âge est une information importante pour votre prise en charge, indiquez-le bien à l’infirmière (c’est pourquoi libheros vous le demande lors de votre inscription).

4 : La raison de votre prescription pour des soins à domicile

Vous avez été opéré(e) de la jambe droite, ce qui rend très logique (du moins pour l’infirmière !) les soins prescrits ensuite, classiques pour une suite d’opération chirurgicale de routine. Et comme c’est à la jambe, cela explique aussi que vous ne puissiez pas vous déplacer !

5 : LA formule magique

“IDE à domicile” : c’est le mot-clé indispensable de votre prescription. Sans “IDE”, l’infirmière ne peut pas faire vos soins. Car IDE = Infirmière Diplômée d’Etat. Si vous trouvez cette infirmière sur l’annuaire santé Ameli ou sur libheros.fr, elle est forcément diplômée d’Etat, pas de souci. Sans “à domicile”, elle vous facturera un dépassement d’honoraires, car la Sécurité Sociale ne jugera pas son déplacement justifié.

6 : Weekend et jours fériés

Votre chirurgien a précisé que vos soins doivent être faits y compris “wejf” = weekend et jours fériés. Le surcoût lié au passage de l’infirmière un samedi, dimanche ou jour férié sera donc pris en charge à 60% (au moins) par la Sécurité Sociale.

7 : Les médicaments ou matériel nécessaires

L’infirmière va passer vous faire une injection du médicament anticoagulant LOVENOX et vous changer vos pansements avec celui du fabricant MEDISET. C’est à vous de les acheter en pharmacie avant le premier passage de l’infirmière. Au besoin, il existe des solutions pour vous faire livrer ces médicaments.

8 : L’ablation d’agrafes à la fin de la cicatrisation

Votre plaie peut mettre un temps variable à cicatriser, 15 jours n’est qu’une indication. C’est l’infirmière qui jugera quand elle est suffisamment cicatrisée pour qu’elle puisse retirer les agrafes. De plus, notez que l’indication que ce sont des agrafes (et non des points de suture par exemple) est importante, car l’infirmière doit se munir d’un appareil spécial pour les retirer !

 

Pour finir, relisons ensemble cette prescription pour des soins à domicile en bon français :

“Madame l’infirmière, je suis le Dr Fantin, chirurgienne orthopédique à la Pitié-Salpêtrière.”

“J’ai opéré de la jambe droite le patient M. Quentin Latour, âgé de 28 ans, et son état lui a permis de sortir de l’hôpital le 9 janvier.”

“Je vous demande de bien vouloir vous rendre au domicile de ce patient pour réaliser les soins post-opératoires.”

“Tout d’abord, faites au patient une injection de l’anticoagulant LOVENOX 4000 à raison de 1 fois par jour pendant 4 jours de suite, même si c’est le weekend ou qu’il y a un jour férié.”

“Refaites-lui également son pansement tous les 2 jours, pendant 15 jours. Le pansement à utiliser est le Pansement Post-Op ACL9992457 de Mediset. De même que pour l’injection, il faut que vous passiez même le weekend et les jours fériés.”

“Une fois la plaie convenablement cicatrisée, dans une quinzaine de jours a priori, mais je vous laisse le soin de juger par vous-même, il faudra retirer les 8 agrafes de la jambe du patient.”

“Signé, le Dr Fantin”

***

 

Vous êtes à présent armé(e) pour déchiffrer votre propre ordonnance et prendre rendez-vous avec une infirmière à domicile ! Le plus : sur libheros, si vous avez tout de même un doute, vous pouvez directement charger votre prescription pour des soins à domicile.Elle sera ainsi envoyée de façon sécurisée à l’infirmière en même temps que votre demande.